Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 21:00
Vive les RTT !

Oui, j'ai vraiment bien profité de cette après-midi de RTT.

Mes patrons étaient là, à se reposer de leur semaine de travail, et à savourer ce soleil d'automne, en s'occupant de leurs affaires humaines. Ils ont ressorti les coussins pour les chaises de la terrasse. Bien sûr, ils l'ont fait pour moi aussi, ils savent combien j'apprécie le confort, maintenant que j'ai un foyer.

Ma patronne a parlé de toi, Martine, et de toi, Lionel. Elle dit qu'elle se souvient encore de ce moment où, en voiture vers Limoges, ils ont entendu à la radio l'annonce de cette loi des 35 heures. 35 heures ??? De sommeil par jour ???!!! Heu... non peut-être pas... Enfin bref, ça l'a marquée, vous savez. Elle apprécie ses jours de RTT, et n'oublie pas à qui elle les doit. Elle sait qu'elle les doit aussi pour une part aux syndicats qui ont négocié à l'époque. C'est d'ailleurs à ce moment qu'elle a commencé son engagement syndical. Les syndicats, elle ne dit pas comme le monsieur sur l'écran du salon, elle dit que c'est utile. Elle a évoqué l'autre soir l'idée que j'adhère à la Confédération Générale des 'Tichats, je n'ai pas bien compris pourquoi, je revendiquais juste mes croquettes, légitimement gagnées par une journée de siestes et de chasse à la musaraigne. Elle m'a parlé de souplesse à avoir, elle est mignonne, mais faut pas pousser, on n'est pas des bêtes à la fin. Pourquoi pas chasser le lézard le dimanche, tant qu'on y est.

Enfin, je ne me plains pas, oh non. J'ai eu mes congés aussi. Oui, ils m'ont même emmenée en Bretagne. J'ai aperçu la mer ! Et là, ma patronne, sûre qu'elle a pensé à ceux qui lui ont donné une 5e semaine de congés payés, et d'autres choses importantes pour là où elle travaille. François Mitterrand, Pierre Mauroy, Jean Auroux, je connais vos noms, et vous dit merci moi aussi. Il a un peu plu en Bretagne et le voyage était long, mais vous n'y êtes pour rien, je le sais.

Mais ce que je me demande, c'est pourquoi elle ne parle jamais ainsi de toi, François, ou de toi, Manuel, ou de toi, Emmanuel. Au lieu de ça, elle grogne ! En ce moment, il y a toute une histoire avec ce code du jeu de la ficelle qui serait trop gros. Trop gros ?! Les moustaches m'en tombent. Tous ceux qui jouent savent bien que c'est parce qu'il y a toutes ces annotations des jurisprudences pour les cas compliqués (Que faire si la ficelle se coince dans un barreau de chaise ? Qui est responsable si la ficelle casse ? Peut-on aller aux Prud'chats si on n'a pas joué avec nous depuis une semaine ? etc etc). En tout cas, je cherche quelque chose dont moi, félin de salariés, je pourrai vraiment me rappeler avec reconnaissance plus tard. Je cherche, mais pour l'instant, je ne vois pas.

Oui, c'était chouette, cette demi-journée de RTT. Miaou.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau
commenter cet article

commentaires