Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 23:11

regard.jpg

2010, 5e jour. Les voeux se succèdent.
Les essentiels, ceux qui portent amour, affection, amitié, camaraderie, fraternité, bienveillance, chaleur, énergie.
Les voeux politiques qui se bousculent dans ma boite aux lettres ou dans ma messagerie sont les plus amusants et les plus variés : petit mot personnalisé,  ou strict minimum politiquement correct qu'il faut bien envoyer à un membre du Bureau Fédéral ? de qui la citation cette année ? la photo de l'élu-e ou celle de son territoire ? ... Je taquine, un peu, mais je ne blâme personne car je conçois que l'exercice puisse tout de même être un peu lourd. Et nombreux sont ceux qui sont sincères, malgré tout je le sais.
Mais les voeux syndicaux ont été sans nul doute les plus chaleureux et les plus énergisants cette année. Ils sont le fruit des combats menés, certains durement, certains humblement, dans la lumière médiatique ou dans l'ombre des entreprises. Ils mèlent un peu de solennité de ceux qui parlent de travail et de justice sociale, et savent bien la difficulté comme la nécessité de ces luttes, et le rire de ceux qui savent aussi qu'ensemble, on peut beaucoup. Ne serait-ce que se tenir humainement chaud, et rencontrer de belles âmes et de grands bonhommes (ou bonnes femmes, mais désolée les filles, dans les industries de la métallurgie on croise plus de métallos que de métallottes, comme on dit), ce qui est déjà beaucoup.
Merci mes camarades, pour tout cela, et confiance pour tout ce que nous ferons encore ensemble.
Pour une année de paix, une année joyeuse malgré les difficultés qui ne manqueront pas, nous le savons bien, une année chaleureuse, une année combative, une année active et douce à la fois.
Bonne année à vous qui me lisez ici !

Et un sourire
La nuit n'est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il ya toujours un rêve qui veille
Désir à combler faim à satisfaire
Un coeur généreux
Une main tendue une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie à se partager.


Paul Eluard, Le Phénix

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Evasions
commenter cet article

commentaires

hugues 07/01/2010 09:46


Bonne année


Marie-Agnès Gandrieau 10/01/2010 23:09


Bonne année à toi Hugues. 2010, l'année où le cumul des mandats va régresser et les pratiques se rénover manifestement ?