Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 09:32

ValleeVienne2.jpg2011, le printemps arabe, incroyables changements, incroyables images. La démocratie, fragile, et chère payée. Admiration. Répression. Elections. Déceptions. Espoirs. Et en 2012, quoi ?

2011, Fukushima. Prise de conscience après grosse frayeur. Les cheminées de Golfech semblent encore plus menaçantes. Même si on a compris que Jean-Michel Baylet cultivait dans son jardin des plantes étranges sous leur nez. Un tout petit bout du tabou est rogné, le nucléaire s'invite enfin dans le débat public. Fantasmes, déclarations fracassantes. Espoir. Depuis, à part quelques grimpeurs de Greenpeace, pas grand chose. Alors, en 2012, que déciderons-nous ?

2011, la crise de la zone euro, la crise tout court, la crise de nerfs d'un Sarkozy sauvant le monde tous les trois jours. En fait, toujours rien, toujours au même point, en pire pour ceux qui en subissent les conséquences, quand rigueur rime avec injustice. Un des mots de l'année, et c'est Le Figaro qui le dit : démondialisation. Quand enfin on ose affronter la pensée unique qui nous promettait la planète des bisounours. En réalité, pour quelques uns, le paradis, pour le plus grand nombre, la désespérance. Et en 2012, quel avenir dessinerons-nous ?

2011, la désindustrialisation du pays, enfin un constat partagé. De l'industrie sale et polluante au renouveau productif, un peu de chemin parcouru, au moins dans les têtes. Dans les faits, tout reste à faire. 2011, tristes anniversaires en Haute-Garonne. Les 3 ans de l'annonce de la fermeture de Molex à Villemur, les 2 ans de l'annonce de la fermeture de l'usine de fabrication à Freescale Toulouse. Visite pleine d'émotion et en demi-teinte à Villemur Industrie successeur de Molex. Les machines tournent mais on est loin des 200 à 300 que visait en 2009 le ministre Estrosi. Réunions régulières à Freescale qui se dirige vers ses 821 licenciements, dirait-on, dans l'indifférence générale. Et en 2012, que fait-on ?

TratsAM2011, année très politique. Les primaires, bouffée d'oxygène. Des millions de gens suivant de très sérieux débats télévisés, deux dimanches heureux et animés, la droite verte de rage, une réussite. Et la "révélation politique de l'année", Arnaud Montebourg, finissant une campagne tambour battant. Campagne joyeuse et tonifiante, merci Arnaud. Moments d'espoirs, stand-up, meeting bondé, et soir de vote sur le trottoir de la Fédération de Haute-Garonne : "on va faire un carton". En effet, 17%, et beaucoup d'espoirs pour la suite. Et vous, en 2012, êtes-vous prêts à faire grandir les idées et les rêves soulevés ?

2012, année électorale, année incertaine. Monde anxiogène, planète en danger, crise et virus mutant, mais aussi progrès de la médécine, luttes et indignations.

Aux générations nouvelles, et tout spécialement pour Tiffany et Anaelle, ces mots qu'un jeune esprit de 93 ans écrivait dans un petit livre qui a marqué :

" Aux jeunes, je dis : regardez autour de vous, vous y trouverez les thèmes qui justifient votre indignation - le traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms. Vous trouverez des situations concrètes qui vous amènent à donner cours à une action citoyenne forte. Cherchez et vous trouverez !" (Stéphane Hessel, "Indignez-vous!").

Belle et douce année à ceux que j'aime, aux camarades et amis, à vous qui me lisez.

Et un fructueux mois de mai, espérons-le vraiment, pour tous ceux que la gauche a vocation à défendre.

Spéciale dédicace des photos, vallée de la Vienne à Noël : à ma famille et à Michel Moine.

ValleeVienne.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Evasions
commenter cet article

commentaires