Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 13:08

Au réveil, i-télé m’apprend que la nuit a été rude, que la commission des résolutions s’est terminée sur un constat d’échec, que Ségolène a claqué la porte et que les trois autres n’ont pas réussi à s’entendre. Les médias l’ont raconté et je n’y étais pas, je n’en dirai donc pas plus.
Dur réveil, et beaucoup de questions sous la tente de la motion D. On ne sait toujours pas si Martine a déposé sa candidature à ce moment là. Peu à peu arrivent ceux qui étaient à la commission des résolutions, et nous essayons de lire sur leurs visages ce qu’il en est. Le visage fatigué d’Arnaud m’inquiète, le sourire de Fabius me rassure un peu. Claude Bartolone occupe le micro, donne les nouvelles de la nuit et explique la situation au matin. Mais il veut laisser Martine Aubry, toujours pas là, l’annoncer elle-même. Cambadélis se colle à l’animation, ça se finit en chantant le chiffon rouge… Et puis Bartolone au téléphone, nous annonce qu’il est autorisé à dire que Martine vient de déposer sa candidature. Clameur sous la tente, ouf de soulagement de Camba juste en face de moi. Qu’on ne dise pas que la décision était prise depuis longtemps, vraiment je ne le croirais pas ! Au contraire, je crois que jusqu’au bout Martine a cherché à trouver une autre solution pour favoriser le rassemblement. Elle l’a dit ensuite dans son intervention, la motion D était prête à soutenir la candidature de la motion C, la motion A ne voulait pas de Benoit Hamon. Elle était prête aussi à soutenir la candidature de la motion A, la motion C ne voulait pas. Pourtant un texte politique de synthèse a été élaboré. Dommage, dommage, que ce soit sur le « dispositif humain » selon la formule de Bertrand Delanoé, que cela ait bloqué.

L’AG de motion s’est terminée là, et nous voilà tous repartant vers la plénière pour les importantes interventions du matin.

Alain Bergougnoux fit le difficile travail de rapporteur de la commission des résolutions, très bien d’ailleurs, très correctement. Ensuite chaque motion envoya un représentant pour donner sa synthèse de la nuit. Marylise Lebranchu pour la motion D était très fatiguée et très émue, cela se sentait. Son intervention fut d’une grande hauteur, la classe tout simplement, je le dis comme je le pense.

Au programme aussi, l’approbation des résultats. Car là non plus ce ne fut pas comme d’habitude, il y avait des contestations dans les Bouches du Rhône, ce n’est pas l’essentiel mais tout de même faut il le dire. Les résultats furent donc proclamés le dimanche, et le seul vote des délégués fut pour en prendre acte…

Cela se termina avec les discours des quatre candidats. La suite est connue, Bertrand Delanoë annonça qu’il retirait sa candidature pour ne pas ajouter à la confusion. J’ai trouvé cela d’une grande correction, et tout à son honneur. Martine, fatiguée mais encore très politique, présentant les lignes forces. Ségolène, ayant rectifié le tir de la veille – mais laquelle faut-il croire ? Benoit, un peu jeune premier, brandissant l’étendard de la rénovation.

Pas de clôture de François Hollande, il y a renoncé. Adeline Hazan dans le brouhaha, un sandwich, les derniers commentaires atterrés - tout ça pour ça  - et le long retour à Toulouse par Limoges.
Sortie de ce monde clos, retour à la vie extérieure avec les médias qui commentent la triste situation. Les dégâts sont faits. Mais nous pouvons nous ressaisir encore.

Maintenant, ce sont les militants qui trancheront, le congrès, c’est demain que ça se joue.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Socialiste
commenter cet article

commentaires