Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une socialiste de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 20:07

« Game over ». J’aime bien l’expression de Benoît Hamon. Oui, maintenant, ça suffit. Le congrès est fini, une nouvelle direction est en place, alors au travail, sur le terrain, pas sur les plateaux de télévision, et sans parler de 2012 toutes les 5 minutes si c’est possible …

Il est normal pour un parti démocratique de passer du temps lors d’un congrès. Mais il y a des limites ! Quand les poches de millions de gens sont vides et que les usines ferment, j’enrage de voir que certains dépensent tant d’énergie pour des raisons d‘appareil et d‘ambitions personnelles. Alors stop, maintenant, passons à la suite.

Je suis tout de même contente de voir de nouvelles têtes arriver (enfin) aux manettes. Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, deux des têtes connues du NPS initial sont dans le premier carré. Et à côté Christian Paul, chargé du Laboratoire à idées, que l’on connaît moins mais qui était aussi signataire de l’appel de 2002. Dommage que Vincent Peillon utilise pour l'instant ses talents ailleurs et autrement. Maintenant, voyons s'il sera possible de le construire un peu, ce Nouveau Parti Socialiste… Certes, ce ne sera pas facile. Mais avons nous un autre choix que de changer ? Dans les surprises, Bertrand Monthubert à la recherche, surprise finalement logique, Bertrand ayant été un actif président de « Sauvons La Recherche » - dont il a démissionné pour ne pas engager le mouvement politiquement, comme il avait toujours pris garde de le faire.

Dans la fédération (c'est à dire le département pour mes lecteurs non socialistes) l'état d'esprit est dans l'ensemble à la remise en marche. Hier soir avait lieu le premier Conseil Fédéral post-congrès. Un accord dit « technique » entre la motion Delanoé, arrivée ici en tête, et la motion Hamon, arrivée troisième, avait été annoncé le soir même d’un congrès fédéral assez houleux et que l'on s'empressera d'oublier. Sébastien Denard, élu premier secrétaire fédéral, a proposé ensuite un accord de rassemblement à la motion Aubry, arrivée deuxième, qui l’a accepté. Pour finir, il a proposé hier soir également à la motion Royal de s'inclure dans ce rassemblement.
Hier soir, les instances de direction de la fédération ont donc été installées. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le fonctionnement quelques explications issues de nos statuts.

Le Conseil Fédéral est le parlement du parti. Il est constitué en deux fois. Pour les 2/3, lors du Congrès Fédéral après le vote sur les motions. Chaque motion propose une liste de noms, le nombre de sièges étant attribué à la proportionnelle des résultats des votes sur les motions. Le dernier tiers est constitué de secrétaires de section, qui sont en conséquence déterminés après le vote pour les premiers secrétaires.

Le Bureau Fédéral est élu au sein du Conseil Fédéral, selon le même principe, à la proportionnelle des motions. Il assure la direction de la fédération, par délégation du Conseil Fédéral, pour appliquer ses décisions politiques.

Le Secrétariat Fédéral est constitué de membres élus par le Conseil Fédéral, sur proposition du Premier Secrétaire Fédéral. Il est chargé de la mise en œuvre des décisions du Conseil Fédéral et du Bureau Fédéral et de l'administration de la fédération. Chaque secrétaire fédéral a en charge un secteur d’activité.

Depuis hier soir, nous avons donc un Conseil Fédéral complet, un Bureau Fédéral, et un Secrétariat Fédéral.

Pour ma part, je ne crois pas l’avoir dit, je suis membre du Conseil Fédéral depuis le congrès fédéral, et depuis hier soir, membre, de nouveau, du Bureau Fédéral, au titre de la motion D (Aubry, pour les non initiés), selon le vocabulaire d'usage.

Le premier Bureau Fédéral se tiendra ce jeudi à 19h00. Le premier Secrétariat Fédéral à 18h00. Le rythme sera apparemment hebdomadaire. Le prochain Conseil Fédéral sera en janvier.

Au boulot !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Socialiste
commenter cet article

commentaires

hugues 10/12/2008 15:24

à demain soir alors