Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 23:16

Une information de RESF 31, relayée par le PS 31.


Le Réseau Éducation Sans Frontières 31 est constitué par des  organisations syndicales et associatives, des collectifs, est  soutenu par des organisations politiques et regroupe des personnels  de l’Éducation Nationale, des parents d’élèves, des militants et  des élèves qui militent pour aider à la régularisation des jeunes  sans papiers scolarisés sur l’agglomération toulousaine. Il fait  partie du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) qui s’est crée en  juin 2004 et qui regroupe des collectifs sur la France entière. Ce  réseau est constitué et soutenu par une centaine d’organisations,  associations, syndicats, collectifs.

Toulouse, le 30 novembre 2006

ANTONIO, 3 ans, et ses parents sont toujours en rétention !

Cette famille, interpellée hier matin à son domicile fait l'objet  d'une mesure de reconduite à la frontière sur décision du Préfet de  la Haute-Garonne alors que des éléments, sur l'intégration de cette  famille et sur la santé du jeune Antonio n'ont pas été pris en  compte par l'administration.

Malgré de nombreuses réactions adressées au Préfet et une  mobilisation grandissante du Réseau Education Sans Frontière,  l'administration reste inflexible.

De plus nous apprenions hier qu'une mère de famille soutenue par le  RESF31 se cache depuis la semaine dernière, après la visite de la  police à son domicile. Sa fille est scolarisée, comme Antonio, à  l'école Buissonière. Cette tentative d'interpellation s'est  déroulée le lendemain de notre rencontre avec le Directeur de  Cabinet du Préfet.

Plus que jamais, afin de marquer notre refus face à ces pratiques  et affirmer notre soutien à l'ensemble des familles aujourd'hui  menacées nous vous appelons à vous mobiliser.

Vendredi 1er décembre - 15H

Audience publique au Tribunal Administratif de Toulouse

68, rue Raymond IV

(le Tribunal va statuer sur la légalité de la mesure de reconduite  à la frontière  d'Antonio et ses parents)

Samedi 2 décembre - 11H

Manifestation de la Place Esquirol à la Place St Etienne

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Actions
commenter cet article

commentaires