Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 22:55

Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur, président de l’UMP, et maintenant, après un insoutenable suspense, candidat déclaré : que voilà un bien dangereux cocktail. Le PS a dénoncé à plusieurs reprises le mélange des genres conduisant à utiliser les moyens de l’état, sous prétexte d’activité gouvernementale, pour ce qui est bel et bien une campagne électorale. Un exemple en est donné par un récent déplacement en Saône et Loire, contre lequel Arnaud Montebourg, député de ce département, s’est insurgé, ainsi que l’UDESR qui a fait constater par huissier les  moyens utilisés (dépêche AFP sur le site RM).

Le « Canard Enchaîné » de cette semaine souligne un autre problème, tout aussi troublant. Avant deux scrutins majeurs, il n’y aura pas comme cela se fait d’habitude de campagne grand public pour inciter à l’inscription sur les listes électorales. Pourtant, même si les jeunes sont maintenant inscrits d’office, la CIDEM (association Civisme et Démocratie) estime que plus de deux millions de français ne sont pas inscrits, « souvent par oubli ou négligence suite à un déménagement ». Une étude présentée fin novembre à l'Assemblée allait même jusqu'à une estimation de cinq millions. D’après le « Canard », la campagne institutionnelle d'incitation était bien prévue, mais aurait été annulée en Septembre par le cabinet du ministre de l’intérieur. Service minimum avec envoi d’affichettes aux collectivités. Toujours d’après le « Canard », un proche de Sarkozy aurait avoué « il n’était pas dans l’intérêt du ministre de faciliter l’inscription sur les listes électorales »…

Mais enfin, la démocratie va-t-elle supporter cela longtemps ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Socialiste
commenter cet article

commentaires

Kris31 08/01/2007 13:48

meilleurs voeux camarade bloggueuse
cordialement
christophe cavaillès