Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une socialiste de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 23:16

Aujourd’hui, je portais un jean noir, et un pull noir et rouge. Comment, ça ne vous intéresse pas ? Pardon, je pensais que c’était la nouvelle manière de traiter de politique. Car hier encore, sur France3 comme sur TF1, les reportages commençaient par parler du tailleur rouge de Ségolène, comme d’autres fois de sa tenue blanche ou de sa veste en cuir. Bizarrement, nous n’entendons rien sur le costume de Sarkozy ou de quelque autre homme politique que ce soit. Mais cela viendra sans doute, avec ce qui doit être une évolution de l’analyse politique. Car dans une belle et évoluée démocratie comme la nôtre, disposant de médias si sérieux, indépendants et objectifs, on ne saurait imaginer là ni misogynie ni machisme.

Alors oui, cela suffit ! J’en ai assez de ce genre de réactions. J’en ai assez de lire des éditorialistes qui se permettent de parler de Bécassine ! Mais dans quel siècle vit-on ?

Heureusement, malgré tout, les socialistes avancent, avec leur candidate. Je n’étais pas à Villepinte, mais depuis mes terres limousines j’ai vu sur les images une salle survoltée, et un parti enfin rassemblé. Au-delà des écrans, ceux qui y étaient disent l’avoir ressenti ainsi. Le pacte présidentiel, les discours et les vidéos sont en ligne sur le site du PS. Les forums participatifs continuent sur Désir d’Avenir. Après la phase très importante des débats participatifs, voilà l’étape suivante, la campagne à proprement parler commence.

Ce soir enfin Arnaud Montebourg était sur i-télé et France Inter. Le porte-parole est revenu, et c’est bien heureux. Ne comptez pas néanmoins sur les dépêches de presse, qui se contentent encore une fois de la surface des choses, en résumant une heure d’émission, des questions variées et des réponses très denses, sur le fond, à la première minute et à l’anecdote d’une suspension de trois semaines… Certains journalistes s’étonneront après que le citoyen s’approprie tous les moyens possibles pour diffuser et analyser l’information…

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Socialiste
commenter cet article

commentaires

Troubadour Royal 14/02/2007 11:33

Avant, la politique était assez sommaire :On avait tout le temps des propos de bon goûtQu'un type allait nous dire avec tout son bagout,Mais en fin de mandat, la pilule est amère…
Il dit que rien de grand ne se fait sans chimèreEt ça finit toujours dans le tout-à-l'égout !Avant, la politique était assez sommaire,On avait tout le temps des propos de bon goût.
Mais maintenant qu'on a le regard d'une mère,On ne pourra jamais s'exposer au dégoûtQui nous prend au fumet de cet affreux ragoût :C'est le projet de nos désirs qu'elle énumère,Avant, la politique était assez sommaire.