Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:48

 RemiFraisse.jpg

Un jeune homme de 21 ans est mort à Sivens, dans ce beau département du Tarn.

J'en suis très triste.

Mais aussi choquée d'entendre ces réactions qui me semblent tellement décalées.

Choquée du temps qu'il a fallu pour que l'Etat manifeste sa compassion aux proches de ce jeune Rémi Fraisse.

Choquée d'entendre certains responsables EELV comme Noël Mamère s'exprimer en utilisant cette mort pour demander l'arrêt du projet. De deux chose l'une : ou bien le projet est mauvais, et il faut l'arrêter (ce que je crois compte tenu des éléments que je connais; mais n'étant pas très au fait du dossier, ni concernée localement, je me garderai d'avoir un avis définitif). Ou bien il est bon, et aussi dramatique que soit cette mort, l'utiliser comme argument me semble assez malsain.

Choquée tout autant d'apprendre qu'un rapport, bien tardivement sorti, donne raison à ceux qui sont venus pacifiquement dire leur rejet de ce projet pour le moins mal ficelé.

Choquée, et même scandalisée, des propos du président du Conseil Général du Tarn, qui déclare "Mourir pour des idées, c'est une chose, mais c'est quand même relativement stupide et bête". Comment peut-on dire une chose pareille ?

Choquée des propos de François Fillon qui fait une sorte d'amalgame accusatoire entre écologistes qui défendent une cause et casseurs ou extrémistes qui l'exploitent, et au passage lui nuisent.

Choquée de la réaction de Jean-Luc Mélenchon qui sans attendre les conclusions demande la démission du ministre de l'Intérieur.

Ne peut-on pas, simplement, raison garder en ces tristes et graves circonstances ?

Le père de Rémi Fraisse appelle au calme. Ne peut-on pas l'entendre ? Ne pas tout mélanger ? Faire les choses dans l'ordre et avec respect ?

Oui, ce soir, triste, et vaguement écoeurée.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Actions
commenter cet article

commentaires