Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 21:18


Villemur

 

Villemur, Haute-Garonne, l'ex usine Molex, la nouvelle entreprise VMI...

Un endroit que le pays, et même au delà, a appris à connaitre. Un endroit cher à mon coeur.

Mais au delà du symbole, l'histoire n'est pas finie. Sous d'autres formes, avec d'autres objectifs, la lutte continue.

Pour qu'il n'y ait plus d'autres Molex, long est encore le chemin. 

 

 

Bernard Thibault vient ce 20 juin à la rencontre des salariés de VMI à Villemur sur Tarn (communiqué de la CGT)

  

 Une lutte d’ampleur nationale :


Cette lutte a été le reflet des licenciements dits boursiers. Si elle n’a pas réussi à aboutir totalement, cette lutte a quand même permis, alors qu’elle était vouée à être rayée de la carte, de préserver une activité qui emploie aujourd’hui 51 personnes avec de réelles perspectives de développement.

 

  

 Une décision judiciaire qui conforte la lutte des salariés :


Les salariés viennent de gagner aux prud’hommes ce qu’ils n’ont eu de cesse de crier partout où ils en ont eu l’occasion :  « Il n’y avait pas de raison économique à la fermeture du site de Villemur ».

  

Cette visite de Bernard THIBAULT s’inscrit dans la campagne que mène la CGT sur la reconquête industrielle. Elle pose la question de savoir :

· s’il faut seulement se féliciter d’une décision de justice longtemps après que tout est fini,

  ou

· s’il faut prendre des décisions avant que les licenciements où la fermeture ne soient prononcés.

 

   

 Les licenciements : ça suffit !


Aujourd’hui, de nombreuses entreprises qui enregistrent des bénéfices (Astrium, Sanofi, Carbone Savoie…), sont confrontées à des licenciements où à des fermetures : c’est inacceptable !!

 

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises vouées à la fermeture, retrouvent de l’activité grâce à la lutte et à la responsabilité des salariés (VMI, Pilpa, Fralib, M’Réal…).

 

Aujourd’hui, dans des  entreprises confrontées à des pactes de compétitivité ou autres mesures néfastes qui remettent en cause des acquis importants, la mobilisation importante des ouvriers permet d’imposer d’autres choix (SAM (Decazeville), BOSCH (Rodez),…).


Un rassemblement pour la reconquête industrielle:


C’est dans cette optique que Bernard Thibault viendra, vendredi 20 juin 2014, rencontrer les salariés de VMI (et ex Molex), pour saluer la décision de justice qu’ils ont obtenus aux prud’hommes et dire ainsi :

· STOP à la casse de l’industrie !

· Il ne faut pas d’autres Molex !

· C’est avant que les licenciements ne soient prononcés que les mesures doivent être prises !

 

Vendredi 20 juin 2014, à partir de 10h00


Devant VMI (ex MOLEX) rue Victor Hugo

 

Rassemblement pour la reconquête industrielle et le développement des services publics

 

En présence de Bernard Thibault, Philippe Martinez (FTM-CGT) et de nombreuses délégations d'entreprises qui font la une de l'actualité sociale.

 

Un pique-nique est prévu à la suite du rassemblement.

 

 

Bernard Thibault à Villemur, quelques uns de mes souvenirs :

Molex Villemur, les dégâts de la financiarisation

et 

Molex, 3 ans après


Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Actions
commenter cet article

commentaires