Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 20:57

inondations.jpg-large.jpg

Normalement, c'est une route entre deux champs. Un peu en surplomb, avec un petit pont qui traverse un sage petit ruisseau.

Mais en cette fin d'après-midi, c'était le Lauragais terre d'aventures !

A chaque épisode pluvieux significatif, les fossés des coteaux sont pleins à ras bord, et dans la vallée certains champs gorgés d'eau se transforment en marécages ou en lacs, selon le cas.

Alors, ce jour de crue de Garonne à Toulouse, et de Haute-Garonne en mode vigilance pluies, c'était bien entendu l'option grand lac, dès ce matin.

Je repensé à ce compte-rendu de très ancien Conseil Municipal, reproduit dans un journal municipal. Où les deux communes des deux côteaux de chaque côté de la vallée bataillaient pour l'école. Les uns expliquaient que si les enfants de leur village étaient obligés d'aller à l'école du village d'en face, ce serait dramatique et terrible pour eux, le chemin direct étant impraticable 6 mois de l'année, en raison des inondations dans la vallée obligeant à faire des kilomètres de détour.

Et en cette fin d'après-midi, me voilà devant cette route inondée, me demandant si, oui ou non, ... Et oui, sous l'oeil du gentil monsieur du Conseil Général qui surveillait, et de la gendarmerie de l'autre côté, qui fermera la route peu après, ma brave petite Twingo a franchi l'obstacle \o/

Me voilà mûre pour Koh Lanta (attention, blagounette locale que seuls les autochtones comprendront). Mouarf.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Couleur locale
commenter cet article

commentaires