Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 16:40

Prochaine réunion du Conseil Municipal d’Aigrefeuille demain soir, lundi 23 Octobre, à 20h30. L’ordre du jour est affiché à la Mairie, maintenant dans une jolie petite pancarte à côté de la porte.

Difficile pour une petite commune de diffuser de l’information. Les moyens financiers sont réduits, et aucun service technique ne prend en charge ces aspects. C’est l’œuf et la poule. On peut déplorer le manque d’implication des citoyens et l’individualisme croissant qui conduit chacun à chercher son bonheur derrière les murets de sa parcelle. Mais encore faut-il que ceux qui souhaiteraient s’impliquer soient informés. Pourquoi pas quelques panneaux, judicieusement placés aux principaux points de passage, avec simplement la date du prochain conseil, assez gros pour être lisible en voiture ?

En tout cas, je mettrai ces informations sur ce blog.

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Couleur locale
commenter cet article
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 23:43

« Mais c’est qui, notre cantonnier ? » me demandait hier soir un ami de l’autre bout de Toulouse – entre deux notes d’un étonnant concert, dans le chapiteau magique installé dans la cour du Conseil Général pour les 20 ans de « Jazz sur son 31 » - belle idée vraiment.

Je suis toujours frappée de constater que le lien avec ceux qui représentent l’endroit où on vit ne soit pas plus naturel. Mais c’est vrai qu’en ces terres toulousaines vers lesquelles beaucoup s’expatrient pour travailler, le rapport au territoire n’est pas le même que dans un petit village de Vendée ou du Limousin. Il faut reconnaître aussi qu’il est bien difficile de s’y retrouver dans les différentes collectivités locales et leurs compétences enchevêtrées. Il y a beaucoup à faire dans ce domaine. Le PS, parti d’élus et hélas aussi de notables, avance lentement, mais le projet socialiste contient quelques avancées sur la démocratie locale.

J’ai sans doute aussi oublié tout ce que je ne savais pas avant d’adhérer au PS. Car c’est une des choses qu’apprend naturellement le militant politique : connaître le territoire. A force de le parcourir, pour distribuer des tracts dans des lotissements ou des fermes isolées, on s’enracine. A force de réunions, au cœur de Toulouse, dans l’agglomération, au cœur du Volvestre ou au fond du Comminges, on découvre autre chose.

Alors un peu de géographie politique.

Je me trouve dans la 3e circonscription de Haute-Garonne. Etrangement découpée, englobant une partie toulousaine, des villes de l’agglomération, Ramonville, Castanet, Saint-Orens, mais aussi la campagne de Verfeil ou de Lanta. Pierre Cohen en est le député, son nouveau site bientôt en ligne nous dit-on.

Mon canton, le canton de Lanta, est constitué de dix communes :  Aigrefeuille, Aurin, Bourg-Saint-Bernard, Lanta, Lauzerville, Sainte-Foy-d'Aigrefeuille, Saint-Pierre-de-Lages, Préserville, Tarabel, Vallesvilles. Ouf. Canton à faible identité car à double nature: l’ouest plus urbain tourné vers l’agglomération toulousaine qui s’étend continûment, l’est plus rural tourné vers le Lauragais, ses douces collines et ses champs de tournesols.

Les hauts garonnais trouveront des informations sur le site du Conseil Général.

Pour les curieux d’où qu’ils soient, sur le site de l’Assemblée Nationale, la carte des circonscriptions, avec une présentation de votre député et aussi le découpage en cantons.

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Couleur locale
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 12:11

Cette fois, c’est décidé, je me lance : voilà donc mon blog.

Parce qu’après plus de 10 ans de militantisme, malgré les moments de découragement ou de déception, j’ai toujours espoir. Je crois à l’engagement, à la force du collectif, à l’action politique. Et je crois que chaque citoyen, à sa place et à sa manière, peut contribuer à « changer la vie » !

Pourtant la crise politique et démocratique est là, durable et profonde. Il y a urgence à changer de politique, mais aussi à changer la politique. Ne faut-il pas commencer par ouvrir bien grand portes et fenêtres des partis ? Montrer ce qui s’y passe ? Donner envie à chacun de venir voir, donner son avis, s’engager et peser enfin ? 

Voilà pourquoi ce blog, petite pierre citoyenne et militante. J’aimerais qu’il puisse vivre comme un modeste mais sincère lieu d’information, de réflexion et d’échanges. J’espère pouvoir faire partager ce que je vis de l’intérieur de cette drôle de contrée qu’est le pays des éléphants (roses). Et susciter au moins la curiosité de ceux qui passeront par ici.

Ce blog démarre donc, doucement. Merci d’une certaine indulgence pour une néophyte !

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Qui suis-je
commenter cet article