Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 22:48

Tribunal, plan social, Molex, Freescale, Préfecture, Direction du Travail,... il y a des moments où au lieu d'utiliser ces mots là tous les jours et de fréquenter si souvent ces lieux on aurait envie de prendre des chaussures de course à pied roses pour n'entendre parler que de sentiers printaniers et de nature ensoleillée.

Seulement, derrière ces mots, il y a des gens, camarades ou inconnus, tous confrontés à la même sorte d'injustice et parfois de galères.

Jamais je ne pardonnerais à ceux qui dans de lointains bureaux aux comptes en banques bien remplis décident ainsi du sort de tant de gens.

Mais j'espère que jamais je ne renoncerais à croire en l'action collective pour changer les choses.

 Lundi fatigue et tensions se ressentaient chez Freescale où j'étais de nouveau pour une réunion syndicale. Lundi les lettres de licenciements arrivaient chez les élus et délégués des ex Molex.

Mais lundi aussi à Basso Cambo se préparait le rassemblement d'hier au TGI.

Mardi à Labinal à Villemur les salariés étaient en grève pour leurs salaires et contre les délocalisations qui les menacent.

Hier soir à Villemur se tenait une assemblée générale des anciens de Molex qui décidaient des modalités de leur prochaine manifestation toulousaine, le 6 avril, jour où 2 ex dirigeants de Molex sont entendus en correctionnelle pour délit d'entrave au CE.

La CGT appelle à rejoindre les "Molex" le 6 avril à 11h30 devant la Préfecture à Toulouse.

Les élus licenciés seront reçus par le Préfet. Une manifestation partira ensuite vers le TGI où se tiendra une conférence de presse, avant l'audience prévue à 14h00.

Soyons nombreux à les soutenir, pour eux, et pour tout ce qu'ils représentent dans l'exemplarité de leur combat et pour la défense des droits de tous les salariés.

 

Déclaration du syndicat CGT Molex, de l’Union Départementale CGT de Haute-Garonne, de la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie-CGT et de l’Union des Syndicats des Travailleurs de la Métallurgie CGT de Haute-Garonne

Un gouvernement au service des licenciements boursiers et des patrons voyous !

Suite à la décision de l’inspection du travail refusant le licenciement des représentants du personnel du site Molex de Villemur sur Tarn aux motifs que la procédure n’avait pas été respectée et que le motif économique n’avait pas été démontré par Molex, la direction avait formulé un recours contre cette décision auprès du ministère du travail qui vient d’annuler cette décision.

Le ministre se range donc du coté des patrons voyous de Molex, malgré toutes les déclarations faites par certains membres du gouvernement jusqu’au plus haut niveau de l’état.

La décision prise par le ministre du travail entérine donc le fait que Molex a bien respecté les procédures malgré tous les jugements rendus contre la Direction et valide aussi le bien fondé de l’argumentation économique malgré le rapport du cabinet d’expertise comptable SYNDEX qui a démontré l’inverse et que personne n’a contesté.

Cette décision remet en cause le code du travail concernant la procédure de licenciement pour raisons économiques, le droit des CE à avoir recours aux cabinets d’expertise comptable ainsi que la justice de notre pays.

Cette décision a de plus été prise sans attendre la tenue du procès au tribunal correctionnel le 6 avril de deux dirigeants du site Molex de Villemur, appelés à comparaître par le procureur de la république, qui devrait faire la lumière sur la préméditation de la fermeture du site sans information préalable du CE.

C’est une décision qui vient bafouer le droit de tous les salariés et en premier lieu ceux de Molex Villemur.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Actions
commenter cet article

commentaires