Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 00:16

C'est maintenant fixé : la réunion avec Arnaud Montebourg aura lieu le lundi 13 novembre, à 20h45, salle de Barcelone (22 allée de Barcelone à Toulouse).

Pour les camarades et sympathisants curieux des alentours : plus de détails pratiques sur demande.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Rénovation
commenter cet article

commentaires

Verceuil 07/11/2006 16:54

 La démocratie est pourrie par la télé et les sondages pipés    Les médias n'ont jamais eu une si grande influence sur l'opinion publique, que ce soit la presse écrite, mais surtout et avant tout la télévision, car 80% des français ne lisent pas..       Sarkozy et S. Royal, sont les chouchous des chaînes télé qui s'amusent à manipuler les français comme des enfants .  La visibilité médiatique crée l’adhésion des citoyens à tel ou tel personnage et ceci d'une manière trés artificielle .     Cette attitude de la télévision démolit totalement notre système démocratique déja fragile en France.   Par exemple au niveau des partis qui ont normalement pour fonction de faire émerger en leur sein ,démocratiquement et en fonction de leurs talents les futurs édiles de la nation . Cette fonction leur est totalement volée par la télévision en connivence avec les instituts de sondages et certains médias plus ou moins people.   Pour exemple: S.Royal est totalement le produit, une fabrication artificielle de la télé et des médias complices. Au PS elle n'était rien , et en quelques mois, elle deviendra le " leader " de la gauche sans que le parti socialiste et ses militants n'y soit pour quelque chose au départ, et hors de la volonté et du processus démocratique normal au sein d'un parti.   Bien évidemment il a fallu aussi la complicité du vicieux Hollande ,mais il n'aurait pas obtenu de résultat sans cette déviation du rôle de la télévision.  Nous sommes sous la dictature de ce jeu pervers de la télévision qui s'amuse à manipuler ce pauvre peuple en partie illétré dont une partie ( des illétrés) bien évidemment soutiendra Ségolène qui se fera ensuite étendre par Sarkozy .  Et les sondeurs pourront vous dire qu'ils avaient vu juste....