Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une souris rose
  • Une souris rose
  • : Chroniques ordinaires d'une militante socialiste rénovatrice de Haute-Garonne.
  • Contact

Paroles

On est socialiste à partir du moment où l'on a cessé de dire « bah,  c'est l'ordre des choses et nous n'y changerons rien », à partir du moment où l'on a senti que ce prétendu ordre des choses était en contradiction flagrante avec la volonté de justice, d'égalité et de solidarité qui vit en nous.

Léon Blum

Rechercher

http://agauchepourgagner.fr

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 09:40

NouveauxChiensDeGarde.jpg
Le 4 mai dernier, LCP diffusait le documentaire "Les Nouveaux Chiens de Garde" de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat.

Devant mon écran, ce soir là, je fus à la fois scotchée par la qualité du film et vaguement écoeurée par ce qu'il montrait. Soirée édifiante et glaçante, à revoir les éléments de langage gentiment relayé par des médias complaisants, et les mêmes "experts" squatter les antennes, pour dire ce qu'il convient de dire. Choses connues, mais effrayantes à voir démonter.


 

AH ! Le point ALAIN MINC. Délicieux.

Incroyable en revanche fut le débat suivant le film (en ligne pour l'instant sur LCP ici). Je n'en crus pas mes yeux de voir Franz-Olivier Giesbert et Elie Cohen, ainsi que Dominique Wolton que j'ai découvert. C'est à dire ceux là même que le film dénonçait. Droit de réponse peut-être ? Mais pourquoi alors aussi unilatéral ?

Ces messieurs furent très durs contre ce film qu'ils n'ont pas aimé. Ben voyons ! J'ai fini par éteindre ma télévision.

Sur Twitter, autant d'énervement à voir ce débat que de louanges à regarder le film. Ou bien, la preuve par A+B de ce que le film dénonçait.


 

Et qui pour commenter "Les nouveaux chiens de garde" sur LCP ? Elie Cohen et FO Giesbert, deux des aboyeurs. Ouf. Tout rentre dans l'ordre.

ACRIMED non plus n'a pas aimé.

Le film sera rediffusé sur LCP le 18 mai à 20h30 et le 25 mai à 14h00. Ne le ratez surtout pas si vous ne l'avez pas encore vu.

Sorti en 2012, il fit plus de 250 000 entrées au cinéma, ce qui est remarquable pour un documentaire. Pourtant, il n'avait pas, jusqu'ici, fait les grands titres.

Pour toutes ces raisons, je voudrais vous parler de NADA.

Voici comment cette association, dont Gilles Balbastre est membre, se présente :

Depuis des décennies, des mouvements sociaux luttent contre la violence des politiques capitalistes et leur dociles auxiliaires : les médias serviles. Les chiens de garde aboient lorsque les salariés protestent, mordent lorsque la contestation descend dans la rue.
Mais, face à la meute, nous aussi Nous Avons Des Armes.
NADA est une association de loi 1901 qui a pour but d’auto-produire une information alternative à cette propagande parée de neutralité et d’objectivité. Pour mener à bien son projet, tout en assurant son équilibre et son autonomie, NADA recherche des moyens financiers et développe un système de financement participatif par le pré-achat de ses productions.

Lancé depuis plusieurs mois, le site n'a pas encore collecté assez de fonds pour terminer ses deux premiers documentaires, "Nous avons des armes" et "Cas d'école". Pour soutenir NADA financièrement, allez voir sur le site (ici).


Partager cet article

Repost 0
Publié par Marie-Agnès Gandrieau - dans Actions
commenter cet article

commentaires